Lettre d'Alfred à Lucie Dreyfus du 12.9.1896

« Les ténèbres qui environnent cette terrible affaire ne font que s'accroître chaque jour au lieu de se dissiper.
Toutes les hypothèses que j'ai pu rouler dans ma cervelle, depuis le jour où, enlevé brusquement au milieu des miens, j'ai été accusé, puis condamné pour cet abominable forfait, tu les connais.
Je me demande alors si la machination dont nous sommes les victimes ne se poursuit pas toujours, afin d'épaissir les ténèbres. »